Vous êtes ici : Accueil > Glossaire > C

C

C.A.D. : Contrat d'Agriculture Durable. Remplace les C.T.E. suspendus le 06 août 2002 par décision ministérielle.

 

Captage  : Dérivation d'une ressource en eau. Au sens restreint, désigne tout ouvrage utilisé couramment pour l'exploitation d'eaux de surface ou souterraines.

 

Carbone Organique Dissous (C.O.D.) : Mesure de la teneur en carbone des matières organiques dissoutes présentes dans l'eau. Quantité exprimée en mg/l de Carbone.

 

Carrière  : Gisement de substances minérales définis par opposition aux mines qui font l'objet d'une législation spécifique. Les carrières concernent les matériaux de construction, d'empierrement,... Elles peuvent être superficielles ou souterraines, alluviales ou en roche massive.

 

C.C.I. : Chambre de Commerce et d'Industrie.

 

CDT : Comité Départemental du tourisme.

 

Champs d'expansion des crues : Secteurs non urbanisés ou peu urbanisés où peuvent être stockés d'importants volumes d'eau lors d'une crue.

 

Charge polluante : Quantité d'un polluant donné entrant dans une station de traitement ou rejeté dans une eau réceptrice pendant une période donnée.

 

Champs captants : Zone englobant un ensemble d'ouvrages de captages prélevant l'eau souterraine d'une même nappe.

 

Chlorophylle a  : Molécule contenue dans les chloroplastes des végétaux et qui est à la base de la photosynthèse. Le dosage de ce pigment chlorophyllien permet d'approcher la quantité végétale présente dans l'eau.

 

C.L.E. : Commission Locale de l'Eau. Instance de débat, d'animation et d'arbitrage qui est chargée de l'élaboration et de la mise en place du S.A.G.E. Pour cela la C.L.E. définit les grandes orientations en matière de gestion locale de l'eau, formalise et approuve le S.A.G.E., veille aux conditions de sa mise en œuvre et à l'évaluation des actions retenues. Elle est composée d'élus (1/2), d'usagers et d'association (1/4) et des service de l'Etat (1/4). La Commission Locale de l'Eau ne possède pas la maîtrise d'ouvrage. La C.L.E. du S.A.G.E. du bassin de l'Authion a été mis en place par l'arrêté préfectoral du 5 septembre 2005 et compte 52 membres titulaires.

 

Coliformes, coliformes totaux, coliformes fécaux  : Bactéries indicatrices de contamination fécale.

 

Conductivité : Permet d'avoir une bonne appréciation de la teneur en sels dissous dans l'eau. Elle est exprimée en micro Siemens par centimètres (µS/cm).

 

Confluence : Lieu de convergence de deux ou plusieurs cours d'eau.

 

Consommation nette  : Fraction du volume d'eau superficielle ou souterraine, prélevée et non restituée au milieu aquatique (rivière ou nappe), c'est-à-dire non rejetée après usage (eau consommée par les plantes et évapotranspiration, évaporation,...).

 

Contamination de l'eau  : Altération de la qualité de l'eau à un degré qui diminue l'utilité de l'eau à des fins ordinaires, ou qui crée un danger pour la santé publique par empoisonnement ou par diffusion de maladies.

 

Contrat de rivière : Programme d'action sur 5 ans destiné à restaurer et à valoriser une rivière et son bassin versant. Cette procédure volontaire, concertée, coordonnée sur un périmètre d'intervention cohérent a pour principaux volets : la restauration de la qualité des eaux et des milieux (berges, lit,...), la mise en valeur des milieux aquatiques, des paysages,... la gestion équilibrée des ressources en eau, un programme et une organisation d'entretien, le suivi du contrat. Il se présente sous la forme d'un contrat signé entre le Préfet ou les Préfets de département, le Directeur de l'Agence de l'Eau du bassin et les élus du département et/ou du sous-bassin concerné, le Président du Conseil Général, les Présidents de syndicats intercommunaux, ainsi que tout autre intervenant principal à la gestion du cours d'eau. Ce contrat comprend des engagements financiers précis.

 

Contrôle sanitaire des eaux : Contrôle portant sur toutes les eaux destinées aux usages et ayant une incidence sur la santé publique (eau potable, baignade, abreuvement,...), et qui vérifie leur conformité à des exigences réglementaires sur le plan de la consommation ou de l'hygiène humaine et animale (normes OMS,...). Les lieux de prélèvement des échantillons et les méthodes analytiques de référence utilisées pour ce contrôle sont déterminés par les autorités nationales compétentes (Ministère chargé de la Santé, chargé de l'Agriculture,...).

 

CORINE  : Le programme européen CORINE Land Cover a pour objet de fournir, pour les pays de l'Union européenne, une information géographique homogène sur l'occupation du sol. En France, il a pour maître d'ouvrage l'Institut français de l'environnement (IFEN). Il bénéficie de la participation financière de la Commission européenne, du Centre national d'études spatiales (CNES) et du Ministère de l'écologie et du développement durable.

 

Cours d'eau  : L'existence d'un cours d'eau est juridiquement caractérisée par : la permanence du lit, le caractère naturel du cours d'eau ou son affectation à l'écoulement normal des eaux (exemple : canal offrant à la rivière, dans un intérêt collectif, un débouché supplémentaire ou remplaçant le lit naturel) et une alimentation suffisante, ne se limitant pas à des rejets ou à des eaux de pluies (l'existence d'une source est nécessaire).

 

C.R.E. : Contrat Restauration Entretien de rivière.

 

CRT : Comité Régional du Tourisme.

 

C.R.I.S.T.A.L. : Centre Régional informatisé par Système de Télémesures pour l'Aménagement de la Loire. Réseau d'annonce de crue géré par l'Établissement Public Loire et la D.I.R.E.N. de Bassin Loire Bretagne.

 

Crue : Montée périodique du niveau de l'eau au-dessus du niveau moyen du cours d'eau. Durant cette période, la rivière peut sortir de son lit et envahir plus ou moins sa plaine d'inondation selon l'importance de la crue. En terme d'hydrologie, les débits de crue avec leurs fréquences théoriques (ex. crues décennales, quinquennales, biennales) présentés sur le serveur sont les résultats de traitements statistiques effectués sur les valeurs des débits maximaux journaliers (et non instantanés) observés sur l'année ; ils représentent les débits (journaliers) correspondants à une fréquence de retour donnée (2 ans = biennale, 5 ans = quinquennale, 10 ans = décennale).

 

Crue centennale : Crue qui chaque année a statistiquement 1% de chance de se produire.

 

C.S.P. : Conseil Supérieur de la Pêche. Le CSP est devenu, depuis 2007, l'ONEMA (Office National de l'Eau et des Milieux Aquatiques.

 

C.T.E. : Contrat Territorial d'Exploitation (voir C.A.D.).

 

Curage : Rétablissement du cours d'eau dans sa largeur et profondeur naturelle.

 

Cyanophytes (algues bleues) : Les plus simples des microorganismes autotrophes. Proches des bactéries, mais capables de photosynthèse grâce, entre autres, aux pigments phycocyanine et phycoérytrine ; ces derniers leur donnent la couleur bleu turquoise. Elles forment parfois des "fleurs d'eau" visibles à l'œil nu.

 

Cyprinidé : Poisson de la famille des Cyprinidae, par exemple le gardon, la carpe, le rotengle.

 

Sous-rubriques

L'alphabet

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Menus

Retour en page d'accueil

Moteur de recherche et inscription à la mailing-list

Recherche par mots-clés
S'inscrire à la lettre web

Accès Espace Pro

Authentification

Animations graphiques

Autres liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com