Vous êtes ici : Accueil > Le SAGE du bassin versant de l'Authion > Historique et état d'avancement

Historique et état d'avancement

Le bassin versant de l'Authion constitue l'une des 42 unités hydrographiques cohérentes identifiées par le SDAGE Loire-Bretagne de 1996, devant faire l'objet de la mise en place d'un SAGE.

 

En lançant la démarche pour l'élaboration du projet de SAGE pour le bassin versant de l'Authion, la CLE s'est donné les moyens de mieux comprendre son territoire et ses évolutions aux travers de l'établissement de l'état des lieux, du diagnostic et du scénario tendanciel.

 

L'état des lieux avait pour but de présenter aux acteurs un « état zéro » de la situation de l'eau et des milieux aquatiques sur le bassin versant et de développer une culture commune basée sur la connaissance des milieux et des usages.

 

L'état des lieux a été approuvé en commission locale de l'eau le 15 janvier 2008.

 

Le diagnostic, étape importante de l'élaboration du SAGE, a permis de mettre en évidence les enjeux spécifiques et prioritaires des territoires liés à la gestion de l'eau du bassin versant.

 

Le diagnostic a été validé en commission locale de l'eau le 19 mai 2010.

 

Le scénario tendanciel qui lui a succédé, était fondé sur une volonté d'anticipation et de projection dans l'avenir. Ce document analytique a permis de mettre en évidence les tendances lourdes des territoires en termes de mobilisation des ressources et d'aménagements mais aussi de définir les causes de l'atteinte ou non des objectifs de bon état des eaux. Il a pu ainsi être montré que dans l'hypothèse où le SAGE ne serait pas mis en œuvre, seules 4 masses d'eau sur les 21 existantes atteindraient l'objectif de bon état à l'horizon 2025.

 

Le scénario tendanciel a été approuvé en commission locale de l'eau le 20 septembre 2011.

 

La CLE a ensuite ouvert pendant près de deux ans un espace de débat et d'élaboration avec tous les acteurs de l'eau, en particulier les usagers, dont le point d'orgue a été le forum des élus en juillet 2012. Des centaines de propositions ont ainsi été discutées, corrigées et validées pour établir une stratégie.

 

Les scénarios contrastés ont eu pour ambition de rechercher un consensus entre les acteurs pour aboutir in fine au choix d'une stratégie unique. En réponse aux enjeux du territoire, ils ont été constitués de mesures élaborées collectivement par les acteurs du SAGE (commissions de travail, inter-commissions, bureau de CLE et CLE). La prise en compte des volontés futures, conjuguées aux évolutions pressenties sur les plans économique, technique et écologique, s'est avérée également importante pour éclaircir les décisions à prendre.

 

Les scénarios contrastés ont été validés en commission locale de l'eau le 16 mars 2012.

 

La stratégie collective a constitué la dernière étape d'élaboration avant la phase de rédaction des documents du SAGE. Grâce à un processus itératif, des orientations ont été élaborées au travers d'objectifs clairs. Les moyens pour les atteindre ont été déclinés en mesures concrètes. L'aboutissement de cette étape a constitué la lettre pour l'écriture du projet de SAGE.

 

La stratégie collective a été validée, à l'unanimité, en commission locale de l'eau le 14 février 2013.

 

La CLE s'est ensuite engagé dans l'écriture du projet de SAGE (PAGD, règlement et pièces annexes) en ouvrant un espace de présentation, de débat et d'élaboration avec tous les acteurs de l'eau avec différents comités techniques et inter-commissions dont une destinée aux élus du territoire.


Menus

Retour en page d'accueil

Moteur de recherche et inscription à la mailing-list

Recherche par mots-clés
S'inscrire à la lettre web

Accès Espace Pro

Authentification

Animations graphiques

Autres liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com