Vous êtes ici : Accueil > Ses travaux > Espèces exotiques envahissantes

Espèces exotiques envahissantes

Les espèces exotiques envahissantes des milieux aquatiques - étude validée en septembre 2007

 

Suite à la réunion du Bureau de la CLE du 12 octobre 2006, ses membres ont décidé de réaliser d'une étude des espèces exotiques envahissantes des milieux aquatiques. Celle-ci a été intégrée à l'état des lieux du SAGE validé le 15 janvier 2009.

 

Afin de mener à bien cette étude, Mlle Cécile MANCHE, dans le cadre d'un stage du Master2 Géohydrosystèmes Continentaux en Europe (Université de Tours), a été recrutée pour 5 mois par la CLE.

 

Son travail a débuté en avril 2007 et les différents rapports d'étude sont dorénavant disponibles sur le site internet.

 

Vous pouvez consulter et télécharger :

Vous trouverez ci-dessous un aperçu de la thématique de cette étude et des enjeux qui seront à prendre en compte dans le SAGE.

 

Qui sont-elles ?

 

Les espèces exotiques envahissantes sont aussi appelées espèces invasives.

 

Une espèce invasive répond communément à trois critères :

  • introduite volontairement ou non par l'homme
  • exotique, c'est à dire non indigène à la région considérée
  • envahissante, c'est-à-dire ayant une prolifération engendrant des perturbations au sein des écosystèmes.

     

Renouee du Japon à Brain sur Authion

La Jussie

Les espèces végétales envahissantes les plus connues sont la Jussie, la Renouée du Japon, le Myriophylle du Brésil, la Lagarosiphon, l'Ailanthe, le Robinier faux-accacia… et bien d'autres ! ! !

 

 

 

 

Pseudorasbora

Ecrevisse américaine

Quant aux espèces animales, on connait bien le Ragondin, le Rat musqué, le Poisson chat, la Perche soleil, l'Ecrevisse américaine, l'Ecrevisse de Louisiane, la Corbicule etc.
D'autres commencent à coloniser le territoire du SAGE Authion et/ou ses alentours, comme la Grenouille taureau et le Xénope lisse (2 espèces d'amphibiens), le Pseudorasbora (poisson) ou encore l'Ibis sacré (oiseau).

 

Pourquoi sont-elles présentent sur le territoire ?

 

Les raisons principales de leur introduction sont :

  • les élevages, tel le Ragondin importé pour sa fourrure
  • les loisirs et l'ornementation : c'est le cas des Jussies, introduites pour la décoration des bassins
  • scientifique : par exemple le Xénope lisse qui est issu d'élevages scientifiques du centre ouest de la France

     

D'où viennent-elles ?

 

Ces espèces proviennent d'autres continents : Amérique, Asie, Afrique etc.. Ainsi les espèces européennes peuvent s'avérer elles aussi invasives sur d'autres continents (exemple : le lapin de garenne en Australie).

 

Quels sont leurs impacts ?

 

Des conséquences pour le milieu :

  • diminution de la biodiversité

  • altération de la qualité de l'eau (réduction du taux d'oxygénation, apports de matières organiques, risque de favoriser les proliférations de cyanobactéries)

  • accélération du comblement et de la fermeture des milieux.

     

Des conséquences pour les usages :

  • entrave à la pratique de la pêche

  • difficultés pour la navigation et les loisirs nautiques

  • obstruction des captages d'eau.

     

Des conséquences économiques :

  • la gestion nécessitent souvent des interventions coûteuses qui doivent être renouvelées fréquemment, notamment lorsque les foyers sont bien implantés

  • impact sur la santé humaine de certaines espèces allergènes (Ambroisie, Berce du Caucase).

     

Que faut-il faire ?

  • favoriser les espèces autochtones en bordure de cours d'eau et dans les étangs connectés à un fossé ou au cours d'eau
  • établir une lutte coordonnée à l'échelle du bassin versant
  • etc.

     

Exemples de ce qu'il ne faut pas faire !

  • relacher des animaux/ vider ses aquariums dans la nature

  • couper ou tondre les Jussies

  • traiter chimiquement compte tenu des risques pour le milieu

  • laisser les déchets de plantes arrachées en zones inondables

  • etc.

     

>> Pour en savoir plus :

  • Plaquette sur les espèces exotiques aquatiques envahissantes disponible sur simple demande ou en téléchargement.

  • La fiche technique sur les Jussies éditée par le Conservatoire des Rives de la Loire et de ses Affluents (CORELA)


Menus

Retour en page d'accueil

Moteur de recherche et inscription à la mailing-list

Recherche par mots-clés
S'inscrire à la lettre web

Accès Espace Pro

Authentification

Animations graphiques

Autres liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com